mardi 27 octobre 2015

Un cri dans les bois

I. Une ombre 


Il était 23h30 à peu près quand je décidai de quitter la fête. Tous ces bruits, ces jeunes 
qui criaient et Bastien qui, d'un retour de tête, vomit sur mes chaussures. C'en était trop!

La maison derrière moi s’effaçait aux profils d' arbres épais. Il me fallait marcher au moins vingt bonnes minutes pour atteindre la gare, aux abords de la forêt. Et j'étais juste, car si je loupais le train, je devrais dormir sous les étoiles.
Le ciel était magnifique ce soir là, mais il faisait un temps à grelotter à la moindre brise !

La lune était ronde et scintillait. Elle dessinait des bras, caressant mes chevilles par l'ombre de ces arbres menaçants. Je n'étais pas rassuré d'entendre le chant du hibou qui me traquait. Ma carrure fine, dénuée de muscle ne me permettrait pas de me défendre contre quoi que ce soit d'imposant!

mercredi 21 octobre 2015

...

Aujourd'hui c'est plus de 15000 visites depuis la mise en ligne du blog, MERCI

samedi 10 octobre 2015

mardi 6 octobre 2015

Il y'a ce mec que j'adore detester

  Je sais que niveau discutions, ça tourne souvent au combat d'égo! Je l'emporte toujours car je sais taper là où il faut. Mais à chaque fois que je pense pouvoir faire un effort "humain" il me rabaisse aussitôt. Bien-sûr, c'est toujours de la plaisanterie mais quelque fois j'en doute un peu ...
Je ne pense pas qu'il soit aussi relax qu'il le laisse paraître et je me trouve trop équilibré pour penser que ça puisse venir de moi. Quoiqu'il en soit, et contre tout attente, quand on baise tous les deux c'est .... ouwwf ! Rien que d'en parler ici, je l'imagine nu, tout en muscle avec un membre à faire fuir quelques novices et ça me donne chaud ... J'ai cru qu'il se passait quelque chose entre nous (d'ailleurs on s'est retrouvé à se faire des câlins sous les étoiles plus d'une fois), mais je le préfère en tant qu'amant parce que je ne voudrais pas commettre un meurtre !
Voilà où j'en suis aujourd'hui! J'attends son message, comme ci j'étais à sa dispo ... Il me chauffe et je le remballe. NON mais sérieux, c'est quoi cette relation !! 

dimanche 4 octobre 2015

Sylvain potard

En ces airs de coupe du monde de rugby! Un dieu du stade sort des vestiaires :P